Terre de rencontre

PARTAGER CET ARTICLE ► 
s’abonner
 

Archipels #2
est sorti !





  


< Les aventures plastiques et humaines d’Armand Julien Waisfisch

Terre de rencontre

PARTAGER ►

par L’Insatiable
Télécharger la version PDF  Version imprimable de cet article Version imprimable



Une journée dans la vie d’Armand-Julien

Armand-Julien Waisfisch est un plasticien nomade fort talentueux, amoureux de la banlieue parisienne et de ses populations, qui ne cesse d’y peindre, d’y vivre, d’y débattre, d’y déambuler, d’y découvrir, d’y lancer de belles initiatives et d’en soutenir d’autres. En un mot d’agir avec les habitants dans le souffle de l’utopie, autour d’une conception démocratique de l’art et d’un désir de création partagée.

Le premier contact avec lui eut lieu lors des Rencontres nationales pour l’action culturelle et artistique organisées en 1999 au Théâtre Gérard Philipe de Saint-Denis, par l’association qui, entre autres activités en faveur des relations art/société, éditait la revue Cassandre. Je me souviens que cet être à la fois doux, vif et curieux, faisait partie de ceux qui étaient très investis dans les débats et vraiment attentifs à ce qu’il s’y disait. Nous avons continué à suivre nos travaux respectifs et le lien ne s’est pas dénoué depuis. Si notre peintre nomade partage sa vie et ses travaux entre la Normandie et l’Ile-de-France, la Seine-Saint-Denis est son terrain d’exploration privilégié et son addiction à cette banlieue est notoire. Voici, pour commencer à faire un peu connaissance avec cet oiseau rare, quelques-unes des images prises par Armand-Julien lors d’une de ses journées, très actives, de déambulations artistiques et humaines.

« Le 5 avril 2018 je photographie les artistes du « Projet terre de rencontre » puis vers 14 Heures départ pour l’école Danielle Mitterrand pour travailler avec deux classes de cm1 avec cinquante enfants sur l’image de leur quartier. Les enfants sont en tabliers jaunes. Je reviens plus tard à la galerie coopérative « Le 60 adada » à Saint-Denis pour photographier les peintres Olivier Rosenthal, Barbelo, Naasa Bourokba, Magali Martin, Amadou Tounkara Yao Metsoko, Lydia Tokic, Diarra O., Fouable. Une belle journée de de création et de sensibilité. Samedi on commence le tournage d’un film avec Soffian Desrayaud-Mô, un projet en relation avec les affaires culturelles de Pierrefitte, la politique de la Ville et Plaine commune. »

JPEG - 296.3 ko
Armand-Julien Waisfisch au « Soixante Adada », pour son exposition personnelle dans la galerie associative de Saint-Denis ( banlieue parisienne)
JPEG - 109.8 ko
Diarra Fouabé en cours de réalisation
JPEG - 102.5 ko
Les artistes du projet « Terre de rencontre » en action
JPEG - 64.8 ko
Les artistes du projet « Terre de rencontre » en action (l’artiste-peintre Meyer Sarfati)
JPEG - 123.6 ko
Travaux des artistes de l’atelier « Terre de rencontre »
JPEG - 91.4 ko
Travaux des enfants de l’école Danielle Mitterrand
JPEG - 99.4 ko
Les enfants de l’école Danielle Mitterrand


Art et Société Peinture
fake lien pour chrome



Partager cet article /  





Réagissez, complétez cette info :  →
Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Infos, réflexions, humeurs et débats sur l’art, la culture et la société…